Parti Socialiste ____________________ Montigny-le-Bretonneux
Parti Socialiste ____________________ Montigny-le-Bretonneux

Geneviève Fioraso présente un plan d’actions pour l’entrepreneuriat étudiant

0 commentaire Le par

genevieve-fioraso-presente-un-plan-dactions-pour-lentrepreneuriat-etudiantMardi 22 octobre, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Geneviève Fioraso a présenté un plan d’actions en faveur de l’entrepreneuriat étudiant afin de stimuler l’esprit d’entreprises des étudiants et des jeunes diplômés. 

Partie du constat d’un «déficit de culture entrepreneuriale en France» en raison notamment des formations étudiantes encourageant l’innovation et l’entrepreneuriat. Pour Geneviève Fioraso :

Nous devons davantage stimuler l’esprit d’entreprise, d’initiative des jeunes et la création d’entreprises par les étudiants et jeunes diplômés.

Grâce à son plan d’action, la ministre cherche donc à atteindre trois objectifs :

  • en 4 ans, atteindre le chiffre de 20 000 créations ou reprises d’entreprises par des jeunes issus de l’enseignement supérieur,
  • «renforcer le nombre et l’ampleur des actions engagées dans les écoles et les universités»,
  • «faire de l’entrepreneuriat un levier de changement pédagogique dans l’enseignement supérieur».

4 mesures pour l’entrepreneuriat étudiant

LA GÉNÉRALISATION DES FORMATIONS À L’ENTREPRENEURIAT ET À L’INNOVATION 

Ce type de formation sera généralisée dans la licence dans toutes les filières.

LA CRÉATION DE PÔLES ÉTUDIANTS POUR L’INNOVATION, LE TRANSFERT ET L’ENTREPRENEURIAT (PEPITE)

Un appel à projet sera lancé afin qu’une trentaine de ces PEPITE soient créés, c’est-à-dire un par communauté d’universités et d’établissements.

La sélection des projets retenus aura lieu dès janvier 2014.

Ces PEPITE auront une double fonction :

  • la coordination, afin de mettre en place et mutualiser les formations à l’entrepreneuriat et à l’innovation,
  • l’accompagnement des porteurs de projets et le développement d’incubateurs ou d’espaces de co-working dans les universités.

LA CRÉATION D’UN STATUT «ÉTUDIANT-ENTREPRENEUR»

Ce statut encouragera les étudiants ou jeunes diplômés à créer leur entreprise, tout en leur permettant de conserver le statut d’étudiant, et les droits sociaux associés, via leur inscription à un diplôme universitaire «Création d’entreprises innovantes et entrepreneuriat».

LA CRÉATION D’UN PRIX «TREMPLIN ENTREPRENEURIAT ÉTUDIANT»

Ce prix récompensera les meilleurs projets issus des PEPITE, dans le cadre du concours national d’aide à la création d’entreprises du ministère de l’Enseignement supérieur, avec la création d’une catégorie «Tremplin entrepreneuriat étudiant». Pour la catégorie «création-développement», le prix sera de 10 000€, et 5000€ pour la catégorie «émergence».

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Avec vous, la Gauche peut remporter l'élection présidentielle. La Gauche doit gagner parce que nous sommes convaincus qu’avec la droite ou l’extrême droite au pouvoir, ce serait des décennies de
Le par

Les derniers contenus multimédias