Parti Socialiste ____________________ Montigny-le-Bretonneux
Parti Socialiste ____________________ Montigny-le-Bretonneux

Séance extraordinaire du Conseil général sur la carte cantonale : une mascarade !

0 commentaire Le par

Yvelines-nouveaux-cantons

La majorité départementale a organisé une séance extraordinaire, ce mercredi 8 janvier, afin que le Conseil général se prononce sur la nouvelle carte cantonale inscrite dans la réforme territoriale.

Notre Assemblée avait 6 semaines, après la présentation de la carte par le Préfet, le 28 novembre dernier, pour émettre un avis sur le nouveau visage cantonal. Nous ne comprenons pas pourquoi nous n’avons pas été consultés dans la foulée de la séance plénière du 20 décembre dernier, d’autant que le Conseil général est exclusivement convoqué pour ce dossier demain et, en l’absence du Président, Alain Schmitz !?…

Nous ne sommes alors pas dupes de ce calendrier politicien qui ne sert pas du tout l’intérêt du département et des Yvelinois mais bien celui de l’UMP et de certains élus en quête de reconquête politique et médiatique, à trois mois des municipales et un an des cantonales.

Cette nouvelle carte était pourtant nécessaire du fait de l’inégale représentativité des cantons dans notre département. Par exemple, le canton de Viroflay représentait, avant la réforme, 15 000 habitants tandis que celui de Montigny-le-Bretonneux en rassemblait 61 000. La nouvelle configuration corrige enfin les inégalités démographiques en tenant compte de la limite des 20% d’écarts de population à la moyenne départementale imposée par le Conseil Constitutionnel.

En outre, les nouveaux périmètres des cantons respectent la cohérence territoriale des bassins de vie : aucune ville n’a été découpée ou éclatée en divers cantons sauf Versailles qui, en raison de sa taille, passe de 3 à 2 cantons.

Enfin, la réforme prévoit l’élection d’un binôme homme-femme dans chacun des 21 nouveaux cantons permettant ainsi d’instaurer la parité et de se mettre enfin en conformité avec notre constitution. Dans les Yvelines, il n’y a actuellement que 5 femmes Conseillères générales sur 39 et aucune des 11 Vice-présidences n’est exercée par une femme.

Notre groupe approuve donc cette nouvelle carte juste et républicaine mais aurait été bien en peine d’émettre un avis, à cette séance extraordinaire ; la délibération présentée par la majorité départementale proposant d’un côté, d’émettre un avis défavorable sur la carte préfectorale et, de l’autre, d’émettre un avis sur un tout autre projet, concocté par l’UMP départementale, qui n’a d’autre visée que de sauver des sièges de Conseillers majoritaires !

Nous voyant refusée une déclaration liminaire, notre groupe a préféré ne pas participer à cette mascarade et a quitté le début de la séance.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Alors ma question est simple, comme on dit à l’Assemblée : « marcheurs, derrière qui marchez-vous ? » Aux municipales prochaines, moi je sais derrière qui je serai. Les municipales, c’est bien entendu un scrutin local.
Le par
Sommet de l’hypocrisie quand le thème central d’un G7 est la réduction des inégalités alors qu’Emmanuel Macron ne cesse de les accroître dans son propre pays. Il a augmenté les impôts
Le par

Les derniers contenus multimédias